Accouchement – Les signes annonciateurs

Noter cet article

La période qui précède l’accouchement est remplie d’anticipation et de questions, surtout pour les futures mères qui vivent cette expérience pour la première fois. Quels sont les signes qui annoncent que le travail va commencer ? Comment distinguer les vraies contractions des fausses ? Quand est-ce le bon moment pour se rendre à la maternité ? Cet article explore les principaux signes précurseurs de l’accouchement. Bien que chaque femme et chaque grossesse soit uniques, il existe certaines indications générales qui peuvent aider à préparer l’arrivée du bébé.

Vous avez perdu le bouchon muqueux

L’un des indicateurs les plus attendus par les futures mères est l’élimination du mucus provenant du col de l’utérus, communément appelé « bouchon muqueux ». Cependant, son expulsion peut se produire plusieurs jours avant ou quelques heures avant le début du travail. Avec l’éjection de ce « bouchon », le col commence légèrement à s’ouvrir, laissant passer des sécrétions gélatineuses de couleur rosâtre ou brune. En fin de grossesse, le bouchon a rempli sa fonction en protégeant le bébé des infections en empêchant l’entrée de microbes dans le col. Cependant, si ce signe est isolé, cela ne signifie pas nécessairement que vous devez vous rendre à l’hôpital. Il est également possible que vous ne remarquiez pas cette modification de votre col.

Vous avez l’impression que votre bébé descend

Si vous attendez votre premier enfant, vous pouvez observer que votre ventre semble descendre et s’avancer deux à trois semaines avant le terme prévu. C’est généralement un signe que la tête de votre bébé commence à s’engager dans le bassin. Vous pouvez ressentir des sensations désagréables, comme des douleurs aiguës ou des picotements dans le bas de votre corps, au niveau du périnée ou du vagin. Cela peut être perturbant et source d’inquiétude, car vous avez l’impression que votre bébé va sortir à tout moment. Rassurez-vous, il n’y a aucun risque d’accoucher sans contractions régulières et douloureuses. Pour les mères qui ont déjà des enfants, cet événement est moins fréquent : la descente du bébé se produit généralement plus tard, parfois juste avant l’accouchement.

Lire aussi :  Calculatrice de l'âge de grossesse

Vous respirez mieux

Dans les dernières semaines, vous pouvez respirer plus librement. Votre diaphragme n’est plus comprimé par l’utérus et vous vous sentez moins oppressée. Le bébé a descendu, libérant de l’espace pour votre estomac. Vous pouvez dire adieu aux brûlures d’estomac pendant la digestion! Cependant, l’utérus va maintenant exercer une pression sur la vessie, entraînant des visites plus fréquentes aux toilettes.

Vous avez des petits saignements

De légers saignements vaginaux peuvent survenir lorsque le col commence à se modifier. Ces saignements peuvent également se produire après un examen vaginal ou un rapport sexuel. Bien qu’ils soient un signe d’un accouchement imminent, ils ne permettent pas de prédire la date exacte de l’accouchement. Consultez un médecin si vous observez des saignements plus importants.

Vous avez l’intestin un peu « dérangé »

Avant le début du travail, votre intestin peut être légèrement perturbé. Les prostaglandines, qui sont sécrétées lors de l’accouchement, peuvent provoquer des selles plus liquides qu’à la normale chez certaines femmes.

Votre ventre se durcit de plus en plus

Vers la fin de la grossesse, les contractions d’entraînement (dites de Braxton Hicks) s’intensifient. Vous pouvez en ressentir dix ou quinze par jour. Pour les repérer, il suffit de placer la main sur votre ventre. Lorsqu’une contraction surgit, celui-ci devient tout dur et pointe vers l’avant. De temps en temps, elles peuvent être gênantes ou inconfortables, surtout si elles surviennent pile au moment où vous avez envie de dormir. Heureusement, elles cessent en changeant de position. Alors, pas question de vous précipiter à la maternité.

Lire aussi :  9 mois une belle aventure

Vous avez des contractions régulières

Vers la fin de la grossesse, vous pouvez remarquer que votre ventre devient de plus en plus dur, en raison de contractions d’entraînement plus intenses. Si vous observez que ces contractions sont régulières et intenses, toutes les cinq à dix minutes, il est temps de vous rendre à l’hôpital. Les sages-femmes peuvent vérifier si le travail a commencé par un toucher vaginal et un suivi de votre état.

Vous avez mal au dos

Les douleurs lombaires, fréquentes pendant la grossesse, peuvent s’intensifier à l’approche de l’accouchement. Si le bébé est positionné dos vers l’arrière, la pression de sa tête sur le bas du dos peut être inconfortable. Les premières contractions peuvent aussi se faire ressentir dans le dos plutôt que dans le ventre. Si ces douleurs sont intermittentes et régulières, elles peuvent indiquer le début du travail.

Vous perdez du liquide, vite à la maternité !

Si vous perdez du liquide, qui est chaud et clair avec une légère odeur, vous devez vous rendre immédiatement à l’hôpital. La rupture des membranes amniotiques peut survenir plusieurs jours ou semaines avant le terme prévu, même en l’absence de contractions. Si vous êtes proche du terme, vous devriez bientôt ressentir des contractions régulières et le travail devrait commencer naturellement. Si ce n’est pas le cas, les médecins peuvent choisir de déclencher l’accouchement.

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00