Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé
Bébé & moi le site de la femme enceinte et du bébé

Courbe de température - Déterminer la date de l'ovulation

La courbe de température demeure l'examen le plus facile à effectuer car elle délivre des informations sur la durée et la régularité du cycle ainsi qu'une estimation de la présence et de la date d'une ovulation.

Lors de chaque cycle, vous n'avez qu'une chance sur quatre de tomber enceinte. Pour optimiser vos possibilités de tomber enceinte, mieux vaut identifier au mieux votre date d'ovulation et ainsi connaître votre période de fertilité.

Une courbe de température n'est pas utile pour connaître la bonne date pour concevoir le futur bébé: la période de fécondité débute les quatre jours précédant la date de l'ovulation et se termine 24 heures plus tard.

Pour cela, la courbe de température peut vous y aider.

Notre application courbe de température

Grâce à notre outil, vous pouvez en quelques clics, tracer votre courbe de température personnalisée et découvrir votre période d'ovulation. Pour commencer votre courbe de température il vous suffit simplement de vous  connecter

Voici un modèle de coube de température que vous pouvez réaliser :

Exemple courbe de température

Pourquoi faire une courbe de température ?

On peut très bien faire une courbe de température pour simplement apprendre à connaître son cycle, connaître sa durée, à quel moment a lieu l'ovulation… Mais dans la plupart des cas, les femmes effectuent une courbe de température quand elles rencontrent des difficultés à concevoir un enfant. Cela permet de dépister peut-être un trouble d'ovulation.

On fait une courbe également dans un cas de surveillance médicale : si une femme est sous médication pour stimuler l'ovulation, la courbe peut démontrer que le traitement fonctionne.

La courbe de température est très facile à faire, légèrement contraignante car il faut le faire tous les jours, mais elle donne des informations utiles pour mettre toutes les chances de son côté.

L'utilisation d'une courbe de température est notamment indiquée lorsqu'un couple éprouve des difficultés à concevoir un bébé malgré plusieurs mois de rapports sexuels réguliers infructueux, mais aussi lors d'un traitement de stimulation de l'ovulation, à des fins de surveillance.

La méthode symptothermique ou « courbe des températures » a de nombreux avantages : vous identifiez de façon précise la date de votre ovulation et vous apprenez à mieux connaître votre cycle. En la réalisant chaque mois, vous multiplierez ainsi vos chances de tomber enceinte. Fiable, elle peut être très utile si vous souhaitez concevoir rapidement un bébé ou si vous rencontrez des difficultés pour débuter une grossesse.

Pourquoi réaliser une courbe de température ?

Dans toutes les situations où il est nécessaire de savoir s'il y a ovulation et à quel moment du cycle cela se produit.

La température corporelle évolue tout au long du cycle. Ainsi, durant la phase folliculaire, elle est en dessous de 37°C et varie peu. Juste avant l'ovulation, la température chute : elle est au point le plus bas du cycle. Puis, elle remonte, souvent au-dessus de 37°C. Elle se maintient à ce niveau pendant la durée de la phase lutéale. Si vous êtes enceinte, le plateau thermique perdurera au-delà de 28 jours. En revanche, s'il n'y a pas eu de fécondation, la température retombe à son niveau normal, juste avant l'arrivée des règles.

Comment bien remplir sa courbe de température ?

Il existe quelques bonnes pratiques à prendre en compte pour réaliser une courbe optimale ! Voici nos conseils pour bien faire :

  • Prenez votre température au lever le matin, avant de manger, et toujours à heure fixe.
  • Prenez votre température avec le même thermomètre, tous les jours, et tout le temps de la même façon : à vous de choisir entre la voie orale, vaginale ou rectale. Privilégiez ces trois modes, et écartez la prise sous les aisselles car peu fiable.
  • Commencez votre courbe au premier jour du début des règles.
  • Faîtes plusieurs courbes : sur trois cycles menstruels pour être bien sûr de vos résultats.
  • Sur votre courbe, vous pouvez noter aussi d'éventuels symptômes : fatigue, maux de tête, état fébrile, qui pourrait expliquer une variation importante. Vous pouvez aussi mentionner le nombre d'heures dormies par nuit, car cela peut aussi influer sur la courbe.
  • Vous pouvez indiquer aussi les jours où vous essayez de concevoir, et les jours où vous faites des tests de grossesse, d'ovulation, ainsi que leurs résultats.